Passer du temps à la maison a entraîné plus de visiteurs à la porte, qu’il s’agisse d’une livraison d’épicerie, d’Amazon déposant un colis ou d’un plat à emporter. Être isolé à la maison signifie que votre chien a moins de possibilités de socialisation, ce qui se traduit par une exposition moindre aux nouvelles personnes. Bien que les aboiements soient une forme de communication pour votre chiot, cela peut devenir perturbateur et peut mettre ceux de l’autre côté de la porte mal à l’aise. Consultez ces conseils pour aider votre chien enfermé et garder les choses calmes à votre porte d’entrée.

Récompensez le calme

Lorsqu’un chien détecte une présence à votre porte, il le considère comme un intrus et veut immédiatement vous en informer. Cue les aboiements incessants. Apprenez à votre chiot qu’il n’a pas à aboyer chaque fois que quelqu’un est à la porte d’entrée. Quand ils arrêtent d’aboyer, récompensez-les avec leur collation préférée et félicitez-les d’être un bon chien. Cela leur apprend que ne pas aboyer leur procure un traitement spécial. La cohérence est la clé, alors assurez-vous de renforcer ce comportement, que ce soit vous, vos enfants ou votre colocataire répondant à la porte.

Ignorer les aboiements

Il est naturel de vouloir apprendre à votre chien que son comportement est indésirable en lui parlant, mais dans le cas d’aboiements, il est préférable de les ignorer. Si votre chiot aboie au son d’un coup ou d’une sonnette, ne répondez pas à son comportement en lui parlant ou en le réprimandant. Lorsque vous élevez la voix, votre chien pense que vous vous joignez à l’excitation et continuera d’aboyer. Si les aboiements se poursuivent, essayez de tourner le dos à votre chiot pour qu’il comprenne que le bruit ne provoque pas de réaction. Bien que votre instinct puisse être d’ouvrir la porte pour arrêter les aboiements, cela récompense en fait le mauvais comportement. Ne cédez pas! N’ouvrez pas la porte tant qu’il n’y a pas de silence. Chaque fois que les aboiements cessent, récompensez immédiatement votre chien avec une tape sur la tête ou dites-lui «bon garçon ou fille».

Occupez leur attention

Redirigez l’attention de votre chien loin de la personne à la porte. Votre chiot a-t-il un jouet préféré? Gardez-le à proximité afin de pouvoir lui demander de l’obtenir, non seulement pour attirer son attention, mais aussi pour l’empêcher d’aboyer. Apprenez à votre chiot à réagir aux stimuli en se concentrant sur une autre action, comme s’allonger sur son lit. Pour ce faire, mettez une friandise sur leur lit et dites «va au lit». Une fois que votre chien a répondu à cela, essayez d’ouvrir la porte pendant qu’il est allongé sur le lit, mais s’il se lève, fermez la porte immédiatement. Continuez jusqu’à ce qu’ils cessent de réagir à l’ouverture de la porte. La prochaine chose que vous savez, votre chien sera un accueil calme.

Tire-les

Un chien fatigué est un chien bon et heureux! Assurez-vous que votre chiot fait suffisamment d’exercice physique et de stimulation mentale chaque jour. Cela se traduira par moins d’aboiements par ennui, de frustration ou d’énergie refoulée. La quantité d’activité dont il a besoin dépendra de sa race, de sa taille, de son âge et de sa santé. Êtes-vous dépassé à l’idée d’offrir à votre chien la quantité d’activité dont il a besoin pendant que vous travaillez à la maison ou que vous équilibrez un horaire chargé? Laissez Dogtopia être la maison de votre chien loin de chez lui! Ils profiteront de 8 à 10 heures de jeu libre dans nos salles de jeux sûres et propres sous l’œil vigilant de nos entraîneurs canins qualifiés. Avec leurs BFFF (Best Furry Friends Forever), votre chien engagera son esprit dans des jeux cérébraux stimulants et brûlera de l’énergie en jouant et en socialisant avec d’autres chiens partageant les mêmes idées. À la fin de la journée, vous ramasserez un chiot heureux mais fatigué. Trouvez un Dogtopia dans votre quartier et planifiez une garderie pour chiens dès aujourd’hui.