Comment gérer l’excès d’énergie chez votre chien ?

Nous voulons tous que nos chiens soient heureux, en bonne santé et enthousiasmés par la vie. Mais comment gérer l’énergie de votre chien, spécialement quand il en déborde ? Elise, propriétaire d’un Shiba inu âgé de six mois nommé Shein témoigne : «Shein court dans la maison comme un maniaque, attrape des choses qu’il ne devrait pas avoir et nous harcèle constamment pour attirer notre attention», dit Elise exaspérée. Elle souhaiterait que Shein ait un interrupteur «off» ! Malheureusement, ca n’existe pas. Elle – et vous – pouvez aider un chien très actif à s’exprimer de manière productive.

La promenade, principale dépense d’énergie de votre chien

La promenade est primordiale. Bien sûr, nous savons tous que les chiens en ont besoin. Mais de nombreux propriétaires ne réalisent pas à quel point c’est important. Les exigences varient selon l’âge, la race et la condition physique. Mais en général, si vous avez une race adolescente en bonne santé et active, deux promenades de dix minutes ne sont pas suffisantes. Deux promenades de trente minutes sont un bien meilleur début, et même cela pourrait ne pas suffire. Les randonnées sont encore meilleures. Non seulement le terrain est plus difficile, mais les randonnées peuvent être très stimulantes mentalement, compte tenu de toutes les odeurs le long du chemin. Enquêter sur les buissons, regarder sous les rochers, renifler où d’autres chiens sont allés et sentir l’air dans un cadre naturel peut être beaucoup plus stimulant que de marcher dans la rue.

Le jeu et l’exercice

Courir et jouer consomme encore plus d’énergie. Chasser un ballon ou se défouler dans un parc local est un début. Si vous avez un chien qui apprécie le jogging, l’utilisation d’un vélo avec un système adéquat peut vous donner à tous les deux un moyen de bouger. Jouer avec d’autres chiens peut être encore plus fatigant. Préférez des rendez-vous avec des chiens familiers plutôt qu’à des parcs à chiens publics où il peut y avoir des chiens agressifs. Ou, si vous avez une garderie locale pour chiens, laissez y votre chien de temps en temps.

Le sport canin en centre

Les sports canins sont une autre excellente source de dépense. Selon la condition physique de votre chien, l’agilité pourrait être un bon choix. Les sauts, tunnels et autres obstacles fournissent de l’exercice physique et une stimulation mentale. Il existe d’autres sports canins physiquement exigeants : le flyball, le saut de quai, le mushing (en ville ou sur la neige), le chien de disque et la course aux leurres. Moins intenses, l’élevage, l’obéissance en rallye et le style libre canin peuvent aussi être de bonnes solutions. Et pour plus de stimulation mentale avec moins d’effort physique, il y a le nez et le suivi k9. N’importe lequel de ces sports engagera votre chien physiquement et mentalement et lui permettra de se dépenser.

S’adapter au besoin de dépense d’énergie de votre chien

Si un exercice vigoureux ne calme pas votre chien, jetez un œil au type d’activité dans lequel votre chien se livre. Le comportementaliste norvégien Turid Rugaas estime que les exercices intenses et répétitifs tels que la chasse au ballon peuvent en fait être préjudiciables aux chiens et contribuer au stress chronique. Cette conclusion est basée sur des réactions physiologiques aux gros efforts. Les niveaux d’adrénaline et d’autres produits chimiques de stress peuvent rester élevés pendant des jours après des périodes d’exercice intense. L’activation à long terme du système de réponse au stress peut être préjudiciable. Si vous constatez que l’exercice ne permet pas d’apaiser votre chien, tentez d’en changer.

La stimulation mentale est également cruciale. Un moyen facile de le fournir est de nourrir le repas de votre chien à partir d’un distributeur de friandises. Une grande variété existe, du simple distributeur de type boule à celui comme le Kong Wobbler que les chiens se battent pour obtenir des friandises. Faites pivoter les mangeoires pour conserver le facteur de nouveauté.

La stimulation mentale

La mastication récréative dépense également de l’énergie. Evitez toutefois le cuir brut et certains aliments, car ils peuvent être dangereux. Les bâtons à mâcher naturels peuvent durer un certain temps, mais assurez-vous juste qu’il n’avale pas le dernier morceau. Les Kongs sont aussi une bonne alternative. Bouchez simplement le plus petit des deux trous avec une friandise douce et moelleuse, puis retournez-le et remplissez-le dans le plus grand trou! Alternez les croquettes avec de fines couches de nourriture en conserve de consistance pâtée, un biscuit ici et là, et terminez par de la nourriture en conserve sur le dessus pour garder le tout en place. Une fois que votre chien est doué pour creuser, vous pouvez même geler le Kong pour le rendre plus difficile.

Une autre forme de stimulation mentale est la résolution d’énigmes. Les puzzles pour chiens de Nina Ottosson, par exemple, comportent des compartiments cachés où des friandises sont farcies. Votre chien doit donner un coup de coude, patte, glisser ou trouver comment atteindre les friandises. Les puzzles vont de faciles à résoudre à assez difficiles. Commencez facilement et aidez votre chien à progresser, en le surveillant toujours.

Une dernière forme de stimulation mentale qu’il faut mentionner est l’entraînement. Un entraînement positif et doux pour l’obéissance ou les astuces est merveilleux. Cependant, certains types d’entraînement demandent plus de concentration et d’effort mental que d’autres. L’entraînement au clic, en particulier, oblige les chiens à savoir quoi faire pour vous faire cliquer, ce qui est suivi d’une friandise. Les chiens avertis au clic offriront des comportements dans l’espoir de gagner une récompense.

Pour conclure, gérer l’énergie de votre chien demande un peu de temps, mais aussi de la pratique et la connaissance de votre animal pour s’adapter à ses besoins, il ne faut pas hésiter à tester différentes méthodes pour trouver celle qui lui convient le mieux !