Lorsque le monde s’est arrêté avec le début de la pandémie de COVID-19, votre chien est devenu plus que le membre de votre famille à fourrure. Il ou elle est devenu le collègue avec lequel vous avez travaillé à domicile ou votre soutien, vous procurant du bonheur pendant les longues journées, seul à la maison. Au cours de la dernière année, votre chien a été un compagnon fidèle. Il s’est habitué à passer chaque moment de la journée avec vous. Il a pu profiter des avantages de votre présence et de votre attention. Les câlins pendant la pause café, les longs jeux pendant la pause déjeuner, et de nombreuses friandises supplémentaires.

Mais le monde commence à s’ouvrir à nouveau et la fin de la crise devrait bientôt arriver. De nombreux parents d’animaux de compagnie retourneront au bureau pour travailler. Ils passeront donc plus de temps loin de chez eux, laissant leurs animaux seuls. Il est important de ne pas surprendre votre chien avec ce nouveau temps seul. En effet, il aura probablement développé une forme d’anxiété de séparation. Au lieu de cela, préparez votre chien à ce nouveau mode de vie. Cela les aidera à se sentir confiants et à l’aise pendant votre absence. Voici donc quelques conseils utiles à mettre en œuvre avant de retourner au bureau

Casser votre routine matinale

Réduisez l’angoisse de la séparation en pratiquant les choses que vous faites avant de partir travailler à des différents moments de la journée. En effet, votre chien associe ces gestes avec la séparation. Cela crée de l’anxiété et signale que vous allez le quittez. Prenez vos clés et déplacer vous pour faire ce bruit typique du départ. Réglez vos alarmes que vous activez avant le départ pour qu’elles se déclenchent à différents moments de la journée. Prenez votre sac de travail et déplacez-le dans une autre pièce. Toutes ces activités pratiques aideront votre chien à se sentir à l’aise avec ces situations. Elles ne deviendront pas une source d’angoisse pour lui.

Ne surjouez pas les séparations et retrouvailles

Cela peut être difficile pour les parents d’animaux de compagnie, mais il est important de ne pas faire des retrouvailles un moment particuliers. En effet, ces salutations sont un moyen d’exprimer leur amour. Mais en faisant cela, vous risquez de créer de l’anxiété chez votre chien. En effet, il s’énerve en pensant que votre départ ou votre retour est un gros problème dont il devrait s’inquiéter. Lorsque vous venez et repartez de chez vous, faites-le avec peu d’interaction et une attitude calme. Si vous voulez lui donner un peu d’amour, faites-le 10 minutes au moins avant votre départ. Lorsque vous rentrez chez vous, n’interagissez avec lui  que lorsqu’il s’est calmé.

Faites lui faire de l’exercice

Un chien fatigué équivaut à un chien heureux. Épuisez votre chien avec une activité physique comme une course, une longue marche ou une partie de récupération avant de quitter la maison. Assurez-vous de disposer de 20 à 30 minutes après cet exercice pour permettre à votre chien de se calmer avant de partir. De cette façon, il ou elle ne mélange pas l’excitation de s’amuser avec vous avec leur anxiété de séparation.

Offrez des friandises et des jouets spéciaux

Trouvez des jouets et des friandises qui ne seront donnés à votre chien que lorsque vous êtes parti. Cela permettra à votre chien de réconforter votre chien lors de votre absence de la maison. Il existe des jouets qui les stimulent mentalement comme les KONGS farcis au beurre de cacahuète ou un puzzle. Ils lui permettront de ne pas focaliser son attention sur votre absence une partie de la journée. Par contre, une fois de retour à la maison, enlevez les lui pour qu’il conserve son attention sur ces objets pendant votre absence.

Emmenez-les à la garderie pour chiens

Si jamais la situation se dégrade et que votre chien a du mal à se faire à la situation, vous pouvez l’emmener au chenil. Un ou deux jours par semaine, il sera en contact avec d’autres chiens et des personnes qui s’occuperont de lui. Cela lui permettra de se dépenser mais aussi de garde un contact social. Cette action permettra de procéder à une sort de sevrage pour qu’il se réhabitue progressivement à être plus seul dans la journée.